Après les Lego, les Playmobil auront aussi droit à leur film

Après les Lego, les Playmobil auront aussi droit à leur film

En date du 13 mai 2016.

Alors que les Lego ont connu le succès avec un long-métrage très sympathique, les Playmobil vont également tenter leur chance.

Le cinéma met décidément à l’honneur les jouets de notre enfance ! Alors que « La Grande Aventure Lego » a été couronné de succès, c’est au tour des Playmobil de venir squatter les salles obscures. Le film, prévu pour 2019, sera dirigé par Lino DiSalvo, qui a tout de même dirigé l’équipe d’animation de Frozen, le film le plus rentable de Disney. Tom Ortenberg, le PDG d’Open Road Films, qui produit le film, n’a pas caché son enthousiasme.

Pour lire l’article complet.

Après les Lego, les Playmobil auront aussi droit à leur film

Playmobil

Dès 1970, Hans Beck, chef de la création de Geobra-Brandstätter à Dietenhofen, près de Nuremberg, a commencé à élaborer un univers de jouets totalement nouveau. Présenté au Salon du jouet de Nuremberg en 1974, les trois petits bonhommes (un indien, un chevalier et un ouvrier) sont mal accueillis par la profession mais connaissent un succès immédiat : en trois ans, les ventes passent de vingt millions à plus de cent millions de marks2.

Geobra Brandstätter est une entreprise familiale allemande spécialisée dans les jouets3. Au début des années 1970, avant le premier choc pétrolier, elle produit des jouets en plastique relativement volumineux (caisse enregistreuse, voiture de course ou tracteur à pédales, bateau). Face à l’accroissement du prix de la matière première, son dirigeant Horst Brandstätter décide de fabriquer des jouets plus petits, des figurines en plastique alors que la mode était aux petits soldats de plomb. C’est alors que Hans Beck a l’idée de créer des figurines aux membres articulés de 7,5 cm de hauteur d’une dizaine de grammes, adaptées à la main de l’enfant et accompagnées d’accessoires. Il fait tester les prototypes à ses neveux et nièces, qui adorent4.

Les premiers Playmobil en 1974 étaient des personnages masculins. Les premières figurines féminines sont apparues dès 19765. En 1981 sont apparus les premiers enfants (garçons et filles) mesurant 2 centimètres de moins que le Playmobil original. En 1984 sont créés des bébés de 3,5 centimètres2.

Les premiers Playmobil aux codes basiques (visage rond, neutre, avec seulement deux yeux et une bouche en forme de sourire mais sans nez ni oreille) étaient dotés de quatre articulations. Ils pouvaient tourner la tête, balancer séparément les bras et se pencher en avant. C’est en 1982 que les Playmobil ont été dotés de mains pouvant se tourner. Viendront ensuite de nouvelles coiffures et des vêtements qui ne sont plus simplement colorés dans la masse. La peinture est formellement refusée au début. Même le motif de la casaque de chantier est une incrustation. Elle apparaît timidement en 1987 : étoile du shérif, bandeau sur l’œil du pirate, cheval pommelé. Vingt cinq ans plus tard, elle est omniprésente.

En France, les premières générations de personnages Playmobil sont arrivées sur le marché dans les années 1970 sous l’appellation Klickys. Ainsi des autocollants furent édités, présentant un bonhomme spécifique (cow-boy, indien, etc), avec le slogan « Klicky, le vrai. ». Les boîtes de Playmobils portaient aussi un logo précisant le nombre de personnage contenus à l’intérieur (par exemple : « 2 Klickys »)

Pour en savoir plus sur les Playmobil.

About Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Je suis aussi Rédacteur en chef du site www.brickfilmsqc.com Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Check Also

La Batmobile Lego fait rêver ses fans

Au salon de Détroit, Chevrolet présente sa dernière création, la célèbre voiture de l’homme chauve-souris, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *